Atlas de la Biodiversité Communale

La commune de Saint-Thégonnec Loc-Éguiner est particulièrement engagée dans la conservation de la Nature : mise en place du 1% biodiversité (création d’aménagements pour le vivant lors des travaux), diminution de la pollution lumineuse, création d’Aires Terrestres Éducatives pour les écoles… Dans la suite de ces actions, en juin 2021 a été lancé un Atlas de la Biodiversité Communale (ABC).

L’ABC a pour objectif de réaliser un inventaire des espèces animales et végétales de la commune et de mobiliser les habitants à s’engager pour le Vivant. Ce travail doit permettre d’identifier les sites et les espèces remarquables et de proposer une stratégie pour assurer leur conservation et le retour d’espèces autrefois abondantes, aujourd’hui en déclin (grenouille rousse, pipistrelle commune…). La mobilisation de la collectivité et des habitants doit aboutir à des actions concrètes (protection d’espaces, changement de modes d’entretien, actions de sensibilisation, mise en valeur…).

Un programme d’actions a été construit avec des structures locales de protection de la Nature : “Au fil du Quéffleuth et la Penzé”, Bretagne vivante, le lycée de Sucinio et Morlaix Communauté.

L’Association Bretagne Vivante est en charge des inventaires naturalistes : oiseaux, papillons de jour, libellules, orthoptères (sauterelles, criquets et grillons), amphibiens et reptiles. L’Association au fil du Quéffleuth et de la Penzé propose un programme d’animations pour les habitants. Il doit permettre à chacun de découvrir les richesses naturelles de notre commune et de pouvoir s’investir dans l’ABC : formation à la reconnaissance des espèces, aux sciences participatives, à la création de gîtes pour la faune… L’association va également réaliser des animations pour les jeunes avec les écoles, le collège, la crèche et le Centre de l’Enfance. Enfin, les étudiants en BTS « Gestion et Protection de la Nature » du lycée de Suscinio, vont mener des inventaires naturalistes complémentaires et réaliser des créations artistiques autour de l’ABC.

Jusqu’en juin 202, bien d’autres actions seront réalisées par la commune : plantation annuelle d’arbres par les CM2, expositions, concours photo, sélection de livres à la bibliothèque…

Les prochains évènements

vendredi9décembre
Atlas de la Biodiversité Communale – Fabriquer des nichoirs à hirondelles

18 h 00 - 19 h 30

Vendredi 9 décembre, 18h-19h30 Atelier : création de nichoirs. Rdv salle kanevedenn. Info & inscription : 02 98 78 45 69…

Participez aux enquêtes

Inventaire des hirondelles

Participez à l’inventaire des hirondelles !
Vous aimez les hirondelles ? Et si vous aidiez la commune de Saint-Thégonnec Loc-Éguiner à en recenser les colonies ? Deux espèces sont concernées : l’Hirondelle de fenêtre et l’Hirondelle rustique. Afin de mieux connaître et préserver ces oiseaux coloniaux dont les populations sont en baisse, la commune mène un inventaire des sites de nidifications. L’an dernier, 38 nids, principalement d’Hirondelles des fenêtres, avaient été recensés.
Du 1er juin au 15 août, les habitants sont invités à observer, compter et envoyer leurs informations à l’association « Bretagne Vivante ».
Nul besoin d’être un spécialiste ! Pour participer, promenez-vous simplement dans un lieu où vous avez repéré des hirondelles. Prenez ensuite le temps de rechercher les nids en suivant les nombreux va-et-vient des oiseaux : comptez-les et remplissez la fiche enquête.

A envoyer, par courrier ou mail à : Bretagne Vivante – 52 route de Garlan – 29 600 Morlaix
bastien.blanc@bretagne-vivante.org

Avis de recherche « Orvet »

L’orvet, l’ami du jardin

Souvent confondu avec un serpent, l’Orvet est un lézard, sans patte, totalement inoffensif ! A la différence des serpents, sa tête est aussi large que son corps. Les mâles sont uniformément beiges-gris, brillant, long d’environ 25 cm et gros comme un doigt. Les femelles sont un peu moins corpulentes et arborent d’élégantes rayures noires sur les côtés. Cette espèce est assez lente et son seul moyen de défense, c’est de perdre sa queue. Un joker qui ne fonctionne qu’une seule fois. On l’observe dans les jardins où il consomme des limaces, vers de terre et insectes.
Pour le protéger et l’accueillir, il vous suffit d’avoir des zones de paillage, de compost, des tas d’herbe ou simplement des zones non tondues. Lors des passages de tondeuse ou de débrousailleuse, il faut privilégier des coupes hautes pour ne pas risquer de le tuer.

Vous avez déjà observé cette espèce, contact : bastien.blanc@bretagne-vivante.org –  Tél. : 06 74 97 93 28

Appel à témoignage au sujet de la Mulette perlière

La Mulette perlière peut vivre plus de cent ans. Autrefois abondantes dans nos cours d’eau, ses populations sont aujourd’hui très réduites. Elle pourrait disparaitre si rien n’est entrepris pour la préserver. Sa présence est indicatrice d’une eau de très bonne qualité.
Les témoignages, notamment des ainées, sur cette espèce sont d’une extrême richesse. Ils permettent de faire un travail de mémoire sur des activités aujourd’hui disparues (recherche de perles) et d’identifier des lieux potentiels de présence actuelle.
Voici un témoignage d’un Guiclanais recueilli en 2018 au bord de la Penzé : « Étant pécheur sur la Penzé depuis tout jeune, j’ai vu beaucoup de mulettes ; un ami en a même péché une : elle s’était accrochée à son hameçon. Les dernières mulettes que nous avons vues c’était dans les années 80. Elles étaient pour la plupart vers les ruines du château de Penhoat. Depuis, nous n’en avons plus vu ni entendu que des personnes en avaient vu. […] Le sol est rempli de sédiments maintenant, autrefois les eaux étaient beaucoup plus propres. »
Vous avez déjà observé cette espèce, contact : bastien.blanc@bretagne-vivante.org – Tél. : 06 74 97 93 28


La Mulette perlière est-elle toujours présente dans la Penzé ?
Photo : L. JUREK – aquaportail.com


D’après CPIE Collines Normandes

Les petites bêtes de ma mare

Si vous avez une mare dans votre jardin, un spécialiste peut venir réaliser, gratuitement, l’inventaire des libellules et tritons qui y vivent.

Contact : bastien.blanc@bretagne-vivante.org – Tél. : 06 74 97 93 28


Photo : Mathieu GILLET


Le Caloptérix vierge, une libellule très présente dans la commune. Photo : Bastien BLANC

La lettre électronique de l’Atlas de la Biodiversité Communale de Saint-Thégonnec Loc-Eguiner

Lettre d’information à diffusion irrégulière. Pour vous abonner merci d’envoyer un message
à nature@saint-thegonnec-loc-eguiner.bzh.